Grèves en Corée

Publié le par Lawren00

Et non le titre de ce poste n'est pas un canular. En Corée aussi il y a des grèves. Bon je suis désolé mais ce post va tourner politique et certains d'entre vous ne m'aimeront plus après avoir lu ça mais voilà tant pis !!

Donc en Corée il y avait des grèves début Avril. Alors ça donne quoi les grèves en Corée?

Pas grève, heure de pointe sur la ligne 1 bis entre Hoegi et Yongsan   Grève, heure de pointe sur la ligne 1 entre Hoegi et Yongsan
Image Hosted by ImageShack.us Image Hosted by ImageShack.us

Alors quand il y a grève, il y a un train toutes les 20 minutes et là c'est la galère. Vous vous rappelez, je vous avais déjà parlé de la boîte nommée M2. Dedans on pouvait faire des danses collés serrés avec 4 filles à la fois tellement on était serré. Et bien quand il y a grève c'est un peu le même principe dans le métro sauf que là c'est avec Papi et Mami qui poussent tout le monde (j'ai vu un groupe de vieux charger comme dans un match de rugby et le pire c'est que les colosses qui se faisaient bousculer ne tapaient même pas sur les vieux fouteurs de troubles ! arf )

Bon bref les grèves saoulent pas mal. Alors récemment en Corée, pourquoi ils font grève? Si vous suivez un peu l'actualité, vous devez à chaque fois entendre parler de ces coréens qui foutent le bordel lors des meetings de l'OMC. En fait les pays pauvres et les USA essayent absolument de libéraliser tous les secteurs de l'économie et comme Séoul cède à peu près à tout ce que demande Washington, le secteur de l'agriculture a été grandement ouvert à la concurrence des pays sous développés qui sont entrain de massacrer l'agriculture coréenne. Les agriculteurs coréens sont donc totalement contre l'OMC et ça se comprend. Y'a d'autre grève? Ouais il y a aussi les ouvriers coréens qui viennent manifester. Pourquoi donc? Ils manifestent car les grandes entreprises enmploient des ouvriers à contrat à durée déterminée et les sous payent. Si vous demandez à un coréen le taux de chômage de son pays, il vous dira 15%. Si vous vérifiez sur les statistiques internationales, le chômage en Corée est de 3,5%. En fait il y a beaucoup de sous emploi qui masque un peu le chômage. En gros des gens s'endettent de jours en jours même s'il travaille. C'est souvent le cas des agriculteurs et ça devient le cas de certains ouvriers de grands groupes.

Donc voilà on comprend pourquoi les gens font grèves en Corée.

Image Hosted by ImageShack.us

Mais voilà ces derniers jours, on a été un peu interpélé de Corée par ce qui se passe en France. Des bandes de lycéens qui n'avaient pas la moyenne et étaient mal barrés pour avoir leur bac, voulaient faire un remix de Mai 68 sous un air de NTM plutôt que de Gainsbourg, et avec une sérieuse envie de passer pour des demeurer à l'étranger.

Ces derniers jours j'étais assez remonté étant donné que je vois un peu le genre de comportements qui les ammenait dans la rue :
"Cool si on fait grêve, on aura pas cours" (En général ce lycéen se balade dans la rue jusque 15 heures puis il rentre pour pas louper La nouvelle star)
"Cool si on fait grêve, on a le droit de tout casser sans que rien nous arrive" (Celui là, ses parents ont un peu loupé son éducation)
"Cool si on fait grêve, on pourra avoir un nouveau portable, des nouvelles pompes, un beau blouson..." (Celui là habite Corbeil Essone)
"Ouais fuck la societé, ANARCHIE" (Celui là il écoute Slipknot et Avril Lavigne à fond toute la journée et se sent rejeté par la société qui ne le comprend pas)
"Cool si on fait grêve, on aura le droit de passer notre journée dehors à rien faire" (Celui là est juste dans la moyenne des lycéens français)

Quel est le point commun entre tous ces lycéens? Ils n'en ont rien à faire de la cause des grèves et ne sont que de beaux petits moutons en manque d'action manipulés par des syndicats (étudiants ou pas) et par leur dégout de l'école.

C'est simple ce que je lisais sur les forums, Yahoo actualité de la part des anti CPE me faisaient enrager. Ca fait combien de temps que la France à 10% de chômage au juste? 20 ans? Qu'est ce qui s'est passé durant tout ce temps? La gauche a essayé et ça a pas marché. La droite a tenté une fois et a vue les gens dans la rue... Du coup ils ont rebroussé chemin et rien fait. Alors y'en a un qui a voulu prendre la décision de tenter quelque chose. Il prétend pas qu'il a la solution contre le chômage, mais au moins il essaye au lieu de faire de beau discours milieu pour endormir les gens comme quoi le chômage c'est pas le pire problème du moment. Mais voilà,les lycéens, eux, ils n'ont pas été comptés dans la dernière étude sur le QI des européens où on a vu la France arrivait sur le podium des nations les plus stupides d'Europe. Ouais si ils avaient été comptés on aura eu une moyenne digne du tour de poitrine de Lolo Ferrari. Le seul organisme qui pouvait dire si le CPE allait résorber le chômage des jeunes c'est le MEDEF. Ils représentent les entreprises qui eux savent si elles sont intéressées d'embaucher avec ce type de contrat ou pas. Donc voilà en France, on a aussi un autre problème. On a des jeunes plus vieux que nos vieux. Nostalgique des temps qu'ils ont pas connu? Le monde évolue, la France pas. Plus on laisse les choses allaient et plus la France est différente et s'enfonce en dehors du sytème. Alors y'en a qui vont dire "Oui l'exeption culturel !!". C'est vrai l'exeption culturel quelle expression pleine de faux sens. On croirait presqu'on va construire un monde à l'image de la France. On aurait presque l'impression que le monde attend notre solution pour avoir un monde meilleur. Mais notre modèle ça s'applique à l'étranger? Ca ne marche déjà pas en France...  

Donc voilà le CPE a été perçu comme l'ouverture totale au liberalisme. Ca y est on arrive au modèle britannique où on peut être viré du jour au lendemain. Le pire de tout c'est qu'il donne le plein pouvoir aux entreprises pour mettre en esclavage les salariés. Je pense qu'en France, il y a cette culture communiste bien encrée dans le pays qui veut faire croire à tout le monde que l'entrepreneur privé c'est le mal en personne. Il cherche à profiter du système et coute que coute enfoncer ces salariés pour qu'il soit détesté de tout le monde. Et pour prouver tout cela on va nous montrer une salarié en CNE qui vient de se faire virer en revenant de sa grossesse... Sans raison.
Je ne veux pas essayer de prouver que ce type d'entrepreneur n'existe pas, je veux juste dire qu'il faut arrêter de dire que c'est tous les entrepreneurs auraient profité du contrat de cette façon. Enfin tout de même en 20 ans on aura eu le temps d'en fabriquer des entrepreneurs dans ce genre puisque forcément, quand t'as 10% de chômage, l'entrepreneur devient alors semi Dieu qui peut souffler le vent du bonheur sur qui veut bien. Si tu ne plais pas, on te vire et tu seras bien dans la merde pour retrouver un travail. Ca se passe comme ça aux Etats-Unis? Les entrepreneurs n'ont pas vraiment le pouvoir comme en France. Bien sûr on peut être viré du jour au lendemain mais on peut aussi partir du jour au lendemain. Si on est bon, l'entrepreneur va tout faire pour vous garder et pour séduire il a aussi l'éthique de l'entreprise. Les gens qui n'ont pas peur de travailler n'étaient pas contre le CPE. Quand on est bon, on a pas de raison d'être viré. Les entrepreneurs s'en foutent vraiment de faire du contrôle de gestion (économie à l'extrême) sur les ressources humaines. Ils ont autre chose à faire. Et garder un bon salarié et viré les mauvais, c'est normal. Ca se passe pas comme ça dans la ligue 1 de Football?
Ce que je veux dire ici c'est que des entrepreneurs peu scrupuleux il y en a comme des salariés peu scrupuleux aussi qui se font embaucher puis arrete de travailler après s'être fait syndiqué tout en pointant au travail. Il faut éviter de généraliser les cas extrêmes sinon on en vient à avoir un comportement équivalent au racisme.

Bon voilà le CPE moi je le vois plutôt comme un test. Le seul bon argument que j'ai vu contre le CPE c'est que la population de moins de 26 ans n'est pas la population qui souffre le plus du chômage. Mais encore une fois, cet argument est contrable dans le sens où la personne qui contestait les chiffres du chômage des jeunes dans son ensemble (avec les jeunes qui étudient) alors que quand on dit 10% de chômage en France, c'est 10% des personnes qui veulent travailler n'ont pas de travail. Donc statistique a vérifié.

Par contre c'est vrai que le CPE a été mal présenté. Y'a pour l'instant qu'un seul homme politique qui se met à la place des gens et essaye d'expliquer à la moyenne des gens ce qui se trame. Ce serait intéressant qu'un de ces journaux français consennt à faire des statistiques intéressantes. On prend le discours de De Villepin concernant le CPE et on demande à des français moyens d'expliquer ce qu'ils ont compris de ce qu'il a dit. Et là on comprendrait que les français ne comprennent rien au langage politique. Bien sûr c'est que le début, après avoir adapter le vocabulaire, on aurait plus besoin de passer par la presse pour avoir des explications, les politiciens pourraient directement expliquer la chose avec des graphiques, des chiffres à l'écran, des schèmas et des dessins.

Ridicule? A vous de dire mais bon, y'a pas à dire, en attendant on est bien à l'étranger. 

Complément (de ce que je pense) par Néo le Libéral, fidèle lecteur :

"Enfin!!!! Un avis clair, précis, réaliste... de la situation. Les mots me manquent. Bon bien sur tu as éludé quelques aspects techniques de la question mais ce n'est pas grave.

Il est clair que les grévistes ne savent pas pourquoi ils font grève si ce n'est pour leur bien-etre personnel (portables à voler et vengeance contre flics pour les casseurs, crise d'adolescence pour ces étudiants pourtant si jeunes et déjà si vieux qui ne pensent qu'à rien branler). Si tu demandes à un gréviste pourquoi il fait grève, il va te répondre le sacro-saint mot à la mode: précarisation, le spectre du chomage et le phantasme du patron exploiteur de la plus-value du travail. La pensée du français moyen (si pensée il y a) n'a subi l'oppression d'un régime communiste mais elle a été collectivisée: certains gars des syndicats étudiants veulent une place de cacique au parti socialiste, politisent un débat qui ne devrait etre posé que sur les plans économique voire social.
Ils agitent donc un chiffon rouge devant un taureau près à foncer et là c'est l'engrenage: les syndicats en profitent pour prendre le train en marche (remarque c'est difficile la SNCF devait etre en grève), meme la CFDT est prise dans le filet.

Les étudiants n'ont meme pas réalisées que ces mesures étaient pour leur bien, le système ayant montré son inefficacité par ailleurs avec un taux de chomage des jeunes de l'odre de 30% aujoud'hui, taux en progression constante depuis les années 1970. Le CDD ne vaut pas mieux que le CPE mais contrairement aux ouvriers coréens, les français ne l'ont pas compris, eux. On offre une solution pragmatique ( oulala cela sonne très anglais!!)au problème destinée à servir de test sans avoir prétention au remède miracle et on parvient à jeter l'eau du bain avec le bébé, en offrant finalement des aides à l'embauche pour les patrons qui avouent eux-meme que cela ne sert à rien. Les gens n'ont pas compris comment fonctionner une entreprise: elle embauche un ouvrier pour augmenter sa productivité, en d'autres termes pour réduire les couts. Or dans cette optique le jeune représente un cout de formation pour l'entreprise qui va l'embaucher et elle ne sera bénéficiaire que quand la produtivité de l'employé aura augmenté et par conséquent elle n'aura aucun intéret à le licencier si celui-ci joue le jeu.

Ce genre de petit raisonnement économique semble etre une sorte de terra incognita pour le cheminot de la SNCF qui fait grève pour garantir le futur de ces enfants. Cette personne-là qui a encore des primes de charbon (ah c'est beau les avantages acquis) à l'ère de l'électricité a le toupet de dire qu'il fait cela pour le futur alors que meme en allant moins loin dans le présent il obère la compétitivité de la france en la paralysant de ses transports (le seul avantage c'est que dans l'immédiat il risque d'y avoir moins de casseurs remontant vers le centre de Paris) et donnant l'image d'une France de branleurs à l'étranger!!!!

De plus meme quand moi en seconde j'ai fait grève on ne bloquait pas les lycées, on allait manifester dans le calme car on allait nous enlever quelques uns de ces rares spécimens de pions et de cpe qui restent, pourtant nécessaires au maintien de l'autorité et de l'ordre dans un lycée ( eh oui petit manifestant skinhead tu n'as pas le droit de foutre le bazar comme tu l'entends à l'EHESS ou à la Sorbonne).Malheureusement les nouveaux jeunes eux délabrent ce qui est sensé préparer leur avenir... C'est déplorable.
Les questions essntielles ne sont pas posées comme par exemple le cas des filères qui ne mènent à rien à la fac car elles sont surchargées: la psycho dont un quart des étudiants européens se trouvent en France. Enfin, il faudra bien soigner tous ces jeunes manifestants. La jeunesse française manque de peps, ils veulent à 40% devenir fonctionnaires et le RMI bien que cela soit une bonne idée pour les plus pauvres a eu un impact bien plus négatif sur les mentalités: la France entretient des assistés sur les impots des gens comme Lawr qui eux en veulent.La France craint les réformes indisensables à sa santé, elle se referme sur elle meme en accusant la MONDIALISATION, l'EUROPE et le LIBERALISME de tous les maux.

J'ai meme entendu récemment que des étudiants toulousains avaient pillé un supermarché pour redistribuer le produit de leur vol aux pauvres. Vive le remix de robin des bois!!! Meme chez moi il y a un gars qui fait une grève de la faim pour éviter une délocalisation vers la France et préfère que cela soit sa verte vallée qui soit polluée par les produits chimiques!!!! Il faudrait que la France arrete de fantasmer ou alors qu'elle le fasse sur les jolies coréennes qui elles travaillent!!! "

Publié dans (33) Grêves en Corée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lawren00 09/05/2006 08:24

Simili> Et oui je n'ai jamais écouté un album et je me permets de critiquer! Je sais c'est mal mais bon, il faut que tu réalises une chose, même si NTM a pû être de la chanson à texte, c'est fini, c'était le bon vieux temps, il n'avait pas encore signé chez Vivendi Universal si tu comprends l'image. Aujourd'hui le public de NTM c'est qui? Exactement les personnes que tu et je fustige. Tu fais parti d'une minorité qui croît dans le rap et qui écoute le texte avant le beat, mais c'est peut être 5% des gens qui écoutent désormais NTM. Daft Punk aussi dans le temps c'était les dieux de la Techno, maitenant ils font de la bonne pop, on va pas leur en vouloir. N'empêche que tu entendras plus personne dire que c'est eux les dieux de la Techno.

Simili 07/05/2006 22:19

Jesuis désolé, tu critiques NTM, ça ca ne passe pas, NTM est le plus grand groupe de rap en France, un modéle.

Après il faut apprendre à cerner le rap, je concéde que les abords sont très durs, quand on entend "ma benz" ou qu'on voit Joey Starr se pavaner au salon de l'auto, l'image descend.
Mais NTM avant les strass et les paillettes ca a été de la politique.
"Comment peut on dire que la france avance
alors qu'elle pense par la répression stopper net la délinquance
silvousplait un peu de bon sens
les coups ne régleront jamais l'état d'urgence.'" ("ais qu'est ce qu'on attend?" 1995)

Je pourrais te citer des passages prophétiques pendant des heures, (voire les chansons "JE vise juste" "Le monde de demain" "Assasin de la police"). Le rap est une musique à part, il faut savoir discerner le bon grain de l'ivraie, discerner les chanteurs à gimmicks et les vrais.
NTM fait incontestablement partie des vrais, il gfaut savoir aller au dela des abords frustres et vulgaires.
Je suis sidéré que les plus grands politiques en France depuis longtemps soient considérés comme l'incarnation du vulgaire au même titre que Slipknot et autres produits.
J'ose espérer qu'avant d'écrire cette insulte sur NTM tu as écouté tous leurs albums et pas entendu "ma benz" au détour d'une radio,ou vu joey starr fanfaronner sur canal+ pour payer son nouveau studio.

Ronan 26/04/2006 13:39

A libéral
Je ne suis pas spécialiste mais j'entends par ci par là dire que les sociétés sont beaucoup trop taxées en france et que cela constitue un frein à l'embauche. Donc baisser les impôts sur les sociétés ça je ne sais pas. Mais alléger les charges salariales serait aller dans le bon sens. Moins de charges, plus d'embauches. Plus d'embauches, moins de chômage et moins de chômage, moins d'aides sociales à financer. C'est plus cohérent j'espère. Pour ce qui est du Danemark et les pays scandinaves en général, je suis d'accord leur système est complet et ça fonctionne.

néo le libéral 22/04/2006 11:36

A Pascal de la part de NEO LE libéral

Le cours de Michelin peut être interprété de plusieurs façons: les activités ralentissent et Michelin a diminué ses couts de production, le cours augmente parce que le bénéfice net de l'entreprise est en progression de même que son dividende. C'est beau les interprétations possibles avec les stats!

Ensuite, je ne pense pas que 1 employé puisse faire le boulot de 2, il en va du bon sens. Quant au rendement du travail des français, c'est un des meilleurs au monde même s'il est vrai que en masse de travail on ne pèse pas lourd par rapport aux américains par exemple. Concernant les libéraux, tu as du abuser de la lecture de Libération et des journalistes français en général. Enfin je suis d'accord pour dire que la protestation n'est pas une chose aisée étant donné que la surdité de nos énarques qui ne sont prompts qu'à placer leur copains dans des postes bien rémunérés du monde économique où ils sont hélas bien incompétents.

Je tiens également à m'excuser de la virulence mes propos sur la résignation, je comprends que c'est difficile à éviter quand tu as une famille à charge ( comme quoi les libéraux peuvent avoir bon coeur, il n'y a pas que des patrons pourris ^^). Je pense aussi qu'il faut néanmoins prendre les problèmes à bras le corps nous-même devant l'innefficacité croissante de notre gérontocratie et condamner les pratiques illégales de certains patrons qui abusent des stagiares, du travail au noir et créent de la précarité, notemment dans les secteurs de la restauration et du BTP. Au fait, pour répondre à ta question je suis en deuxième année de prépa ECS et donc ne travaille pas au sens où tu l'entends.

néo le libéral 22/04/2006 10:53

A Ronan Durand
Ta vision du système n'est pas très cohérnte: tu dis qu'il faut baisser les impots concernant les entreprises et affirme avoir une vision sociale? Comment dès lors parviens-tu à financer les aides sociales alors que l'on déjà déficitaire et la les intérêts de la dette sont le deuxième poste de dépenses du pays. De plus des days comme le Danemark caractérisés par un système de flexsécurité c'est-à-dire qu'il est plus facile de virer, d'embaucher mais on touche 100% de notre salaire. Ce système nécessite des impots élevés, est assez égalitaire, permet de maintenir un certain niveau de prestations publiques et a fait ses preuves.

Ce qu'il faut surtout faire c'est diminuer le maquis du système législatif qui est multiplié par 2 à chaque alternance droite/gauche et gauche/droite.